Imprimer

Le "Prix Yves et Hélène de Labrusse". Historique, présentation et liste des Prix

Le "Prix Yves et Hélène de Labrusse". Historique, présentation et liste des Prix

 

Hélène de Labrusse a fondé et doté une association dénommée "Prix Yves de Labrusse".

Créée début 2004, l'association a pour objet d'honorer la mémoire de Monsieur Yves de Labrusse, ancien Président des Amis de Trouville, d'aider et de récompenser en décernant le Prix toute personne physique ou morale à l'initiative d'une action utile à la protection de l'environnement et du patrimoine français, et notamment dans le Calvados cher à Yves de Labrusse.

 

Yves de Labrusse est né en 1920, études et diplômes de droit et de Sciences Politiques à Paris.

Carrière dans les Houillères, pétrole, chimie, Yves siégera dans diverses organisations internationales.

Après sa retraite Yves sera agréé Expert près la Cour d'Appel de Paris, Expert de l'ONUDI et auprès de l'ECTI.

Hélène est née à Shanghai. Son père occupait des postes diplomatiques en Chine.

Elle fit sa carrière à France Culture où elle entra en 1950, et fut notamment productrice d'émissions restées dans nos mémoires, telles que "Le naïf et la futée" auprès de Paul Guth, "Un livre des voix" où se succédèrent notamment Genevoix, Jouhandeau, Aragon, et bien d'autres qui marquèrent l'époque, "Un métier, trois générations" sur la tradition et la transmission.

Ils se sont mariés en 1940, ont partagé 60 ans de vie commune.

Yves est décédé le 19 octobre 2000, Hélène qui lui survivra presque 5 ans ne souhaitait que "rejoindre son bonhomme".

Mais avant de partir, trouver le moyen d'honorer la mémoire de l'homme d'une vie, ce fut la création du Prix.

La dotation annuelle du Prix assurée par l'association est de 10.000 Euros.

 

Le premier "Prix Yves de Labrusse" fut décerné en 2004 à Jacques Vimard, Peintre, pour aider à la rénovation d'une grange du 18éme siècle à usage d'atelier de peinture.

En 2005 le Prix devient "Prix Yves et Hélène de Labrusse".

Le Lauréat est André Reguer Marin-Pêcheur à Trouville-sur-Mer pour aider à la construction traditionnelle en bois (à Port en Bessin) d'un navire de pêche.

En 2006, Philippe Leblond "dit Victor" animateur de l'école de pêche de Trouville-sur-Mer, partagé avec Gaby Marine Service pour l’aménagement écologique du bras mort de la Touques.

En 2007, dotation pour participer à la reconstruction de la Poissonnerie, restauration et remise en place de la girouette en faîtage.

En 2008, Philippe Delamare Charpentier de marine diplômé basé à Honfleur, le seul charpentier de Basse Normandie continuant à construire des bateaux en bois.

En 2009, Guislaine et Jean-François Daussy, trouvillais, pour la remise en état du « Jardin des Trois Etangs », lieu de promenade en contrebas du château d’Aguesseau (Trouville).

En 2010, l’Association Pour la Sauvegarde de l’église Saint-Michel d’Hennequeville, animée par Yves Capelle, pour la réalisation d’études préparatoires à la restauration de l’église.

En 2011, L’Association « Le Pays d’Auge », siège à Lisieux, animée par Françoise Dutour, Gérard Pruvost puis Jean Bergeret, pour lui permettre d’informatiser les 65 ans d’archives de sa revue bimestrielle, véritable mémoire du patrimoine local.

En 2012, l’Association des Amis des Orgues de Trouville, animée par Nicole Marodon Cavaillé-Coll, pour achever la restauration du grand orgue de l’église trouvillaise Notre Dame des Victoires, œuvre du grand facteur d’orgue français du milieu du XIXème siècle, Aristide Cavaillé-Coll.

En 2013, l’Association des Amis du Musée de Trouville et du Passé Régional, animée par Jean Moisy, pour l’informatisation de « Athéna sur la Touques », mémoire culturelle de Trouville depuis 1937.

En 2014, l’Association des Compagnons de la Chapelle Saint-Jean, animée par Madame Marie-Françoise Moisy, pour la restauration de l’environnement de la chapelle, vestige de la première église paroissiale de Trouville (avant les bains de mer)

En 2015, les éditions BVR (Sainte Marguerite des Loges, près Lisieux) animées par Benoît Noël et Véronique Herbaut, pour achever la publication de leur livre, « Fernand Léger, un Normand planétaire », compte tenu des liens de cet artiste avec Trouville, et pour les encourager à lancer la préparation d’un livre sur Daniel Wallard Photographe à Trouville.

 

 2015 03 17 1420

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir